Pic du Taillon 3144m

Samedi soir, après avoir fait Le Pic du Col de Sobe, un copain m’appelle à 17h et me propose le Taillon à ski pour demain. Je suis bien fatigué de ma journée mais le Taillon à ski pour faire mon premier 3000m de la saison ça ne se refuse pas.

Encore une fois, je me lève aux aurores pour être à Argeles à 6h. Puis direction le parking de la station de Gavarnie.

On remonte les pistes sur 400m de dénivelé pour atteindre le Col des Tentes devant la face Nord du Taillon.

On poursuit en direction du Port de Boucharo. En été le chemin est une vrai autoroute et le tronçon est expédié en 15mn mais là il y a beaucoup de dévers, la neige est dure et les couteaux rentrent peu, c’est assez pénible et fatiguant.

Une fois au Port, on continue par le chemin d’été par des pentes plus douces jusqu’à la cascade qu’il faut remonter. Un peu avant, je casse une fixation d’un couteau … La montée du mur se fera péniblement sur un seul couteau jusqu’au refuge des Sarradets.

1

2

3
Arrivés au refuge, la vue sur le Marboré et le Cirque de Gavarnie est toujours aussi impressionnante, je ne la connaissais qu’en été.

4

5

6

Petite pause, avant de poursuivre jusqu’à la Brèche de Roland où la sortie se fait à pied. C’est une drôle de sensation de passer cette brèche à ski tant parcourue l’été.

7

8

A la brèche, nous ne sommes pas au bout de nos peines, il faut en effet perdre 150m avec les peaux pour rejoindre la trace de montée jusqu’au Col de Gabietous.

9

Mes deux collègues prennent pas mal d’avance pendant que je suis à la traîne derrière,  j’ai encore le sortie d’hier dans les pattes.

Je monte à mon rythme jusqu’au Col tandis mes partenaires sont déjà au Pic, le vent commence à souffler très fort, je n’y resterai pas longtemps. Les derniers mètres se font au mental et j’atteins enfin le Pic où Stéphane m’attendait. On y restera juste le temps de s’habiller, se préparer et prendre une photo souvenir. La vue est juste immense ! Dommage que je ne puisse pas en profiter plus que ça.

11

13

14

15

On rejoint le Col prudemment avant de descendre dans de belles pentes puis remonter jusqu’à la Brèche. La descente de la brèche se fera dans une neige dure difficilement skiable que nous aurons jusqu’à la fin.

Au lieu de revenir sur nos pas nous allons en direction de la cabane du soldat pour prolonger le plaisir. Seulement une fois en bas, il faut remonter au Col des Tentes 200m plus haut. Cette montée achève tout le monde, heureusement qu’un groupe à fait la trace.

Au Col, il ne reste plus qu’à se laisser glisser tranquillement jusqu’à la voiture par les pistes.

Au final 1700m de d+ pour 25km, une bonne bambée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :