Mont Valier : Couloir Faustin 600m/AD+

Rude sortie dont seule l’Ariège à le secret ! Je viens de recevoir des skis tout neufs et veux à tout pris les utiliser. C’est donc chargés comme des mulets que nous remontons la longue, très longue vallée d’Estours afin de rejoindre la Cabane d’Aula.

1

Ici pas de départ à 1500m ski au pieds, non,non, en Ariège c’est 700m. Et tout le dénivelé se gagne après deux heures presque à plat.

3

On remonte le bois qui nous fait vite prendre de l’altitude.

4

Il nous faudra pas loin de 3h pour atteindre la Cabane d’Aula et on n’est qu’à 1500m.

5

Après un bon repas, on part repérer l’approche du lendemain car c’est loin d’être évident. Très bon choix, d’une part la trace est faite pour le lendemain et de nuit, il est très difficile de trouver son chemin.

6

On retourne ensuite à la cabane et nous remontons un col à ski à une très bonne allure. Je peux donc tester mes nouvelles planches, une chose est sûre ya du répondant !

9

On profite des derniers rayons de soleil à la Cabane puis repas et dodo à 20h. Dimanche, départ à 5h, la trace de la veille nous aide beaucoup.

10

A la sortie du bois nous descendons dans le vallon sous le Couloir. L’approche est rude, il faut remonter des pentes mixtes raides, c’est presque aussi dur que le couloir. On s’enfonce pas mal, pour les derniers mètres, j’opte pour la technique du crabe et ça marche plutôt bien.

11

Nous arrivons ainsi au pied du couloir en un peu plus de deux heures.

12

Neige dure jusqu’au rocher coincé. Bizarrement Seb fera des relais plus long que les miens,les mètres sont durs à gagner.

14

Au bloc coincé, on se fait arroser par la neige qui dégueule, ambiance écossaise ! Je pars en tête pour passer le bloc coincé, un petit pas malcommode au début et pas trop de prises sur la gauche car la neige n’a aucune cohésion. Il faut passer en opposition et trouver un bon ancrage dans la fine langue de glace au fond du dièdre, pas de points posé car improtegéable, même si ce n’est pas haut on a pas envie de se la coller !

15

La fin du couloir est moins raide ça déroule bien.

16

Mais les derniers mètres sont atroces, car on brasse fort, l’impression de proximité du col n’arrange rien au moral.

57536369_10215226632837168_8581470942331404288_n.jpg

On sort bien rincé au Col Faustin où le vent souffle en continu et la températures digne d’un mois de Janvier. On va quand même chercher le Mont Valier dans une neige où il faut tracer.

18

On ne traîne pas au sommet pour descendre aussitôt.

19

On remonte ensuite le Petit Valier pour descendre à ski. Je fait partir deux petites plaques, pas trop rassuré, je descends à pied. Idem, dans le couloir de descente, le début est en glace, du coup crampons à nouveau. On réussi quand même à skier.

20

Jusqu’à ce que l’on vienne buter sur des barres … A nouveau descente en crampons dans un couloir et rappel plus qu’humide dans une cascade avec relais sur champignon de neige.

21

De toute façon vue la pluie, on est déjà trempé. On rejoint l’approche du matin, à ski ? Non à pied … Décidément c’était une mauvaise idée de les trimbaler.

22

Je passe sur la traversée du bois où toutes les branches ont la bonne idée de s’accrocher à mes skis. A la cabane on fait une bonne pause, j’accuse vraiment le coup ! Mais il faut quand même redescendre. Mon dieu que c’est long, plus de deux heures sous la pluie. Une chose est sûre je m’en souviendrai longtemps de ce Faustin.

23

Un commentaire sur “Mont Valier : Couloir Faustin 600m/AD+

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :