Balaitous : Traversée des trois arêtes

Je rêvais de faire cette course depuis deux ans, mercredi Jonathan me propose de la faire vendredi. Sans hésiter je fonce. Nous montons ainsi jeudi soir au Refuge du Larribet pour s’économiser un peu d’approche avant une longue journée, car nous voulons réaliser cet enchaînement à la journée.

Nous partons à 5h30 du refuge en compagnie d’une cordée qui part dans la Nord Occidentale et qui connait l’approche. Nous faisons le chemin ensemble jusqu’au pied de l’arête.

IMG_20190705_063805

On remonte une vire facile pour arriver au pied des difficulté, le paysage est déjà magnifique.

IMG_20190705_071848

Jonathan pars devant, la stratégie est de faire un maximum de corde tendue.

IMG_20190705_071854

L’escalade est plutôt simple et assez plaisante, la difficulté est surtout la recherche d’itinéraire.

IMG_20190705_075646

On atteint ainsi le pied de l’Aiguille Lamathe qui comporte des sections un peu plus grimpantes.

IMG_20190705_080748

Une fois l’Aiguille gravie, on descend 40m en rappel pour attaquer le bastion final de l’arête.

IMG_20190705_082129

IMG_20190705_084424

Derrière nous l’Aiguille Lamathe très effilée.

IMG_20190705_081113

Le paysage est de plus en plus aérien.

IMG_20190705_102749

Et l’on sort au sommet après 4h30 d’escalade. C’est toujours un plaisir d’arriver au sommet du Balaitous.

IMG_20190705_113241

On mange un bout et l’on se dirige vers la seconde partie de l’itinéraire, l’arête de Costerillou.

IMG_20190705_114839

Après avoir descendu la Brèche du même nom, nous montons au sommet de la Tour de Costerillou.

IMG_20190705_122550

Du sommet, on peut voir à quel point l’arête est longue, de nombreuses pointes vertigineuses se succèdent.

IMG_20190705_124919

Après un rappel, la suite est moins grimpante mais assez usante car il faut faire beaucoup de desescalades.

IMG_20190705_134648

IMG_20190705_134752

Arrivée à la Demeure Soulé on peut voir le chemin parcourut depuis le Balaitous et nous sommes qu’à la moitié !

IMG_20190705_154853

Il nous reste encore un gros morceau, les Crêtes du Diables, il est déjà 16h et nous savons que nous rentrerons de nuit.

IMG_20190705_161352

Il y a un peu plus de sections grimpantes que sur Costerillou est de nombreuses pointes à escalader.

IMG_20190705_171900

IMG_20190705_190227

Dont certains passages plus difficiles où je sortirai même les chaussons et avec la fatigue c’est plutôt dur.

IMG_20190705_191013

Nous arrivons à la fin de la crête à 21h15. Il nous reste alors un longue descente jusqu’au parking car nous sommes encore haut.

IMG_20190705_212858

On rejoint ainsi le pied de la Brèche de Las Néous pour ensuite rejoindre le sentier montant à la Peyre Saint Martin. Le retour est long est éprouvant, nous arrivons à 1h30 au parking après 20h de course, je savais que cette journée serait longue mais pas à ce point !

2 commentaires sur “Balaitous : Traversée des trois arêtes

Ajouter un commentaire

  1. Oui bonne caisse nécessaire ça fatigue bien !
    Le Balaitous est un superbe sommet avec pleins voies d’escalade, de bonnes occasions d’y revenir !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :