Vignemale : Face Nord Classique D+/800m

Ce vendredi nous partons avec Clément pour faire une des plus grandes classique des Pyrénées, la Face Nord du Vignemale, un voyage à travers un océan de roches sur l’imposante paroi de ce magnifique sommet.

Il est 15h quand nous partons du Pont d’Espagne où il fait très chaud. J’avertis mon collègue, on monte tranquille. Mais 35 minutes plus tard nous sommes déjà au Lac de Gaube … et j’accélère au dessus du Lac ! Une fois la cascade d’Esplumouse dépassée notre objectif haut de plus de 800m surgit, la face est vraiment imposante et il nous tarde qu’une chose, la gravir.

IMG_20190712_163624

Nous arrivons au refuge en seulement 1h50, heureusement que je voulais monter tranquillement. Nous avons le temps d’étudier notre itinéraire avec la face nord juste devant nous. On passe une soirée chaleureuse au refuge avant d’aller rapidement au lit, demain nous nous levons à 3h00.

Le lendemain, le réveil est forcément dur, je n’ai pas beaucoup dormis. Il est 3h40 quand nous partons du refuge en compagnie d’une cordée fort sympathique venue de Chamonix. La marche d’approche sur le glacier est assez scabreuse, nous sommes en baskets et crampons alu, autant dire que nous faisons très attention pour rejoindre la rimaye. C’est toujours une surprise qu’est cette attaque de la face, nous trouvons une rimaye ouverte d’un peu plus d’un mètre au niveau de l’attaque classique, de nuit c’est assez austère. Heureusement un spit se trouve au pied de la paroi. Après avoir creusé une bonne plateforme, Clément par pour la première longueur. Une grande enjambée au-dessus de la rimaye et le spit est clippé, ouf on peut partir.

IMG_20190713_051924

La première longueur est la plus difficile mais c’est l’une des plus belles longueur, je rejoints Clément au relais après une traversée expo. Je pars ensuite en suivant plus ou moins le filon d’ophite sur une grande longueur de 150m où je ne poserai presque aucune protections faute de fissures, heureusement ce n’est pas dur. Sans trop m’en rendre compte, je me suis allé un peu trop à gauche, mais Clément va rapidement rejoindre le bon itinéraire.

IMG_20190713_075437

On a déjà gagné beaucoup de hauteur, sous nos pieds le couloir de Gaube, où des rochers se fracasseront toute la journée.

IMG_20190713_075446

On continu à suivre ce filon d’ophite qui sera plus ou moins notre guide durant la journée.

IMG_20190713_081042
IMG_20190713_083019

Le jour se lève doucement sur le refuge.

IMG_20190713_083026

Nous arrivons au premier gendarme à la fin du filon.

IMG_20190713_084420

Puis au second gendarme, belle escalade !

IMG_20190713_095846

Après une petite déescalade, nous remontons une belle cheminée dans un rocher ocre.

IMG_20190713_102408

On s’élève un peu plus et une fois sortis de l’arête intermédiaire,  le sol est bien bas.

IMG_20190713_114615

Nous arrivons sur les schistes rouge, la partie de la voie un peu péteuse.

IMG_20190713_114618

Après avoir traversé à gauche pour rejoindre un petit éperon, je pars sur une longue traversée à droite, peu de protections sont possibles, je réussi à faire un relais juste sous un passage plus raide dans du rocher compact. Clément s’y colle pour faire un relais juste avant la sortie sur l’arête de Gaube. Je pars ensuite faire un relais sous un dièdre.

IMG_20190713_133159

On suite l’arête de Gaube sur trois belles longueurs.

IMG_20190713_133717

Arrivés au relais « Face Nord  » l’ambiance est absolument magnifique, on a une vue unique sur les imposantes paroi de la Pointe Chaussenque, du Piton Carré et de l’Aiguille des Glaciers.

IMG_20190713_141033

Une dernière longueur nous mène à la fin des difficultés.

IMG_20190713_141034

Nous sortons au sommet après 8h d’escalade, c’était tout simplement magnifique !

IMG_20190713_145241

Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines, il nous reste à rejoindre le Pont d’Espagne, nous remontons péniblement à la Hourquette d’Ossoue où nous voyons la face grimpée précédemment.

IMG_20190713_173404

On prend notre temps pour descendre et faisons une petite halte au refuge pour profiter d’une bonne tarte aux myrtilles bien méritée, puis nous terminons par la longue descente jusqu’au parking, il est 20h30 quand nous arrivons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :